« Les filles, ça vous dit de venir tester une séance de cryothérapie avec moi la prochaine fois que je suis à Paris ? ». Sandrine, c’est ma copine qui vit en Allemagne du coup dès qu’elle passe à Paris, avec notre autre cops Cécile, on est toujours partantes pour faire un maximum de trucs avec elle ! Donc quand elle nous a proposé d’aller faire un tour chez Cryobox, nous avons accepté. Une expérience très chouette et une super découverte de la cryothérapie. Plus d’infos sur cette technique en vogue :

La cryothérapie, c’est quoi ? Pour faire simple, la cryothérapie est avant tout une méthode de récupération sportive par le froid. Longtemps réservée aux athlètes de haut niveau, elle se popularise et désormais, tout le monde peut s’y essayer. Mais elle a aussi d’autres bienfaits : anti-insomnie, anti-déprime, anti-fatigue, anti-jet lag, anti-stress, le froid a de réelles vertus. Soumis à un vrai choc thermique, le corps se met en mode « instinct de survie », ce qui entraîne le soulagement de nombreux maux, et pas que musculaires, donc mais aussi psychiques.

Comment se déroule une séance ? Après avoir rempli un formulaire scrupuleux sur son état de santé (rien n’est laissé au hasard), on dépose ses affaires dans un vestiaire et on enfile un maillot de bain. Ensuite, on enfile gants, chaussettes, bandeaux et masque anti-pollution : ce super super look permet que toutes les extrémités du corps soient ainsi protégées. Evitez donc d’y aller avec votre rencard Tinder car ce n’est clairement pas le moment où la sexytude est à son max. Une fois équipés et avant d’être jetés dans la gueule du loup, on passe par un SAS à – 60°, pour que le choc thermique ne soit pas trop violent. Après une vingtaine de secondes dans cet endroit où il fait déjà froid (avouons-le), on entre enfin dans la fameuse salle à – 110°, dans laquelle on peut passer entre 1 minute 30 et 4 minutes. Pour commencer, je recommande 3 minutes, c’est ce que nous avons fait et c’est entièrement suffisant ! Une fois les 3 minutes écoulées, on sort (tant bien que mal avec les jambes qui tremblent), on se rhabille puis on va prendre un petit thé plus qu’amplement mérité dans le salon avoisinant.

Conseils ô combien précieux : pour votre première séance, allez-y entre copines car quand on est soumis à une telle température, 3 minutes, ça passe très, très lentement ! Aussi, le processus peut paraître un peu impressionnant donc à plusieurs, c’est plus fun et moins intimidant. Conseil numéro 2 : comme vous pouvez choisir la musique que vous voulez pendant la séance, choisissez quelque chose qui bouge et qui vous donnera envie de danser. Le moins vous restez statique, le plus « facile » le choc thermique ! Nous avions personnellement opté pour « Despacito » et c’était un très bon choix 😉 Big Up Luis Fonsi et Daddy Yankee.

On fait ça où ? Chez Cryobox à Paris, ouvert par des kinésithérapeutes et des ostéopathes. Ils sont à l’écoute des besoins, envies et possibles appréhensions et prennent excellent soin des clients. Petit plus : le lieu, tout blanc, est canon et invite à la zénitude la plus profonde. Vous en ressortirez avec l’impression d’avoir bu 18 shots de vodka, sans le mal de tête du lendemain.

Combien ça coûte ? 3O euros pour la première séance puis 40 euros pour les séances uniques, mais de nombreux packs existent, en fonction de vos besoins, donc allez faire un tour sur leur site Internet.

Quant à nous, on a hâte de voir ce que Sandrine nous réserve lors de son prochain passage à Paris !